Language choice

Blog de Katherine Pancol

BlaBlaBlog

Toujours dans le sous-marin

 

 

 

 

 

 

 

 

Sous-marin le matin, sous-marin à midi, sous-marin le soir.

Sous-marin la nuit.

Enfermée avec mes personnages qui me font tourner bourrique.

Je sais où je veux les mener (puisque j'approche de la fin !), je les y conduis doucement avec tact, adresse, minutie, et ils me contrarient.

Prennent des tangentes. Font les malins, l'école buissonnière.

Sans prévenir. Sans mot d'excuse.

Lire la suite...

La dictée ELA

C’était le jour de la dictée ELA. Ce matin au collège Pierre de Ronsard, avenue de Wagram à Paris.

Une dictée pour toutes les classes de sixième qui participent à l’action de l’association Ela, association européenne contre les Leucodystrophies (maladies génétiques qui attaquent le système nerveux). Cette association récolte des dons pour financer la recherche médicale et démarrer des essais thérapeutiques. En France, seules cinq maladies rares sont dépistées à la naissance contre 30 aux Pays Bas, par exemple.

500 000 collégiens à travers toute la France participent à cette dictée.
Pour montrer leur solidarité.

Lire la suite...

Boy dans le hamac

Chaque jour je reçois des mails, c'est pour quand le prochain livre, on trépigne, on veut savoir et suit le plus souvent une liste de questions, et Hortense ? Et Gary ? Et Stella ? Et Léonie ? Et Zoé ? Et Joséphine ? Et Philippe ?

Alors je vous raconte.

Début juillet, je gambadais heureuse vers le mot FIN. J'avais le destin de mes personnages en main, je les tenais bien serrés, plus une oreille ne bougeait, mon histoire se déroulait tel un long ruban azuré lorsque soudain… Un de mes personnages changea de comportement. De plutôt bon garçon, il glissa dans le sournois, l'aigre, le rance.
Toute la géométrie du livre s'en trouva bouleversée. Cela changeait les rapports entre les personnages, introduisait des zizanies, des règlements de compte, des suspicions.

J'étais arrêtée en plein élan.
Il fallait que je reconsidère tout.

Lire la suite...

Deux films... à l'affiche

Je suis allée voir "Divines" et j'ai aimé. Beaucoup, beaucoup.
("Divines", c'est le film de Houda Benyamina qui a gagné la caméra d'or au festival de Cannes cette année).
J'ai aimé la manière de filmer, les dialogues, les actrices, les acteurs, la lucidité, l'humour. Le bouillon d'images qui éclabousse l'écran.
C'est juteux, grouillant, pimpant, violent, drôle, sensible et surtout pas misérabiliste.

Lire la suite...

Belles vacances à vous aussi !

Farniente, non. ÉCRIRE, oui. Ne penser qu’à ça, oui, oui. Ne pas reconnaître ma voisine quand je la croise parce que j’ai toute la tête prise, oui, oui, oui. Est-ce qu’elle se vexe ? Non. Elle me sourit comme pour m’empêcher de m’envoler. Ou de me faire écraser.
Le monde s’estompe. Les gens s’effacent, mais pas le paysage, ni la mer ni les nuages.
Les falaises, cathédrales blanches sur le ciel noir. Les cabines de plage, silencieuses dévotes de blanc vêtues à genoux sur les galets.
Tant de beauté et les mots qui volent pour la souligner…

Merci à Michel Paoli, photographe magnifique, qui a su saisir la beauté des plages du pays de Cau et les mettre en images. Dans un  très beau livre : Michel Paoli, de Paris et d’ailleurs aux éditions Officina Libraria. Les deux photos jointes sont de lui.

Lire la suite...