Language choice

Blog de Katherine Pancol

BlaBlaBlog

Des lignes et des buts...

J'alterne les feuillets (plus de 500 pages écrites ! et ce n'est pas fini) et les matchs de foot.
Au Carrefour de Fécamp Payet se promenait en short dans les allées...

Payet et moi

Sourions un peu...

Entendu ce matin dans le bus :

- J'ai une idée pour le sujet philo : "Une chaise est-elle toujours assise ?"

Et j’ai éclaté de rire.

Secrétaire à temps complet !

J'ai travaillé tout le week-end alors que le soleil tapait sur le trottoir et que les terrasses de café se remplissaient.

J'entendais les rires et les bulles monter des tables des restaurants sous mes fenêtres et je me disais non, non, tu bouges pas, tu TRAVAILLES, parce que l'inspiration, c'est pas vrai qu'elle se pose sur votre tête et vous infuse telle une Muse, non, non, elle va se chercher avec les dents ! Et alors que, rouge et transpirante, j'essayais de décoller mes poignets du clavier, il m'est revenu une phrase de Stephen King au sujet de l'écriture qui disait :

"Un bon romancier ne guide pas ses personnages, il les suit. Un bon romancier ne crée pas les événements de son histoire, il les regarde se dérouler et ensuite les écrit. Un bon romancier finit par réaliser qu'il est secrétaire et pas Dieu."

Ben voilà, c'est ça ! En ce moment je suis secrétaire à temps complet. Soleil ou pluie, jour et nuit, pas de répit…

Un si joli carnet

 

C’est un petit carnet pour prendre des notes.
Pour y noter ses pensées, ses idées, la liste des courses, la première phrase d’un livre, le début d’un film…
Et pourquoi pas ?

C’est le Livre de Poche qui en a eu l’idée.

Offert avec chaque coffret de Muchachas 1, 2, 3.

BON ANNIVERSAIRE et...

Katherine Pancol et Boy

De sous mon grand chapeau, je souhaite un BON ANNIVERSAIRE…
À Boy qui, fringant et frétillant, s'apprête à souffler sa première bougie.
À moi qui ne FUME PLUS depuis 365 jours… Ou alors des crayons, des stylos, des Stabilo.
Plus forte que le cow-boy Marlboro qui, a long time ago, nous a refilé son envie de mégot…
Pas la moindre bouffée volée, le plus léger reniflement de fumée, la moindre nostalgie devant un vieux cendrier.

Lire la suite...