Language choice

Blog de Katherine Pancol

BlaBlaBlog

Hello from Mulhouse et Strasbourg !

Hello from Mulhouse et Strasbourg ! Crèches et Vierge Marie, piles de macarons et gâteaux, belles maisons à façade, majestueuse cathédrale… Et des souvenirs de fête à la librairie 47° Nord et chez Kléber.
Merci à toutes et à tous !

PS : pour ceux qui sont sur Instagram, je voulais vous dire… J’y suis aussi: @kpancol ! 😘
https://www.instagram.com/kpancol/

 

 

 

Je vous attends samedi...

Je vous attends ce samedi au Plessis-Robinson pour vous rencontrer avant la représentation de la pièce de théâtre Un homme à distance.
Réservations ici.

 

 

Il faut sauver les muchachas de Saint-Tropez !

Il faut sauver les muchachas de Saint-Tropez, Elodie et Marie. La librairie qu'elles ont ouverte 22 rue Quaranta il y a deux ans, est menacée. Il leur faut 25.000 euros avant le 31 décembre pour continuer à vendre des livres en papier au royaume des yachts, des crèmes glacées et des longues jambes bronzées.

Un petit don peut faire faire un grand bond !
https://www.leetchi.com/c/solidarite-de-librairie-de-saint-tropez-25829346 

J’ai oublié de vous dire…

Il y a un mois pile, j’étais avec les lectrices de Femme Actuelle pour un Facebook Live.
Et devinez quoi ? A la 6è minute, je vous lis un extrait de Trois baisers. 😘😘😘

Pour voir la vidéo, rendez-vous par ici : facebook.com/femmeactuelle.fr

Bye bye New York !

Derniers jours à Manhattan. Un p'tit tour chez Brooks Brothers (Madison et 44, les plus belles chemises d'hommes au mooonde !), une balade dans Chelsea et les galeries de peinture, un arrêt à l'Empire Diner sur 10ème avenue et 23ème rue, un café avec œufs au plat (sunny side up), une halte à la librairie voisine (192 Books), et puis, tiens ! un crochet par le Whitney et les tableaux de Jacob Lawrence…

Il fait beau, tiède, les corps s'étalent sur les bancs publics à Washington Square. Le World Trade Center au loin brandit ses tours rutilantes, je marche, je marche, je fais le vide pour le nouveau livre. Je ne sais pas ce qui va s'imposer, ce qui va m'emmener dans de nouveaux mois de solitude et d'écriture. J'attends et je marche. Chaque jour apporte une surprise : un studio de peintre à Harlem (merci, Eran), un dîner au Bernardin (merci, Maggy), une soirée au Carnegie Hall pour écouter Daniil Trifonov (merci, Marianne). Bonheur, bonheur !

Et puis, the last day, je range ma Metro Card, éteins la télé de ma chambre, salue les dernières citrouilles, deux marins en goguette, hèle un taxi jaune et… je m'en vais !